The World after

‘‘Un monde, après. Après l’homme, après sa cruauté, après ses misères. Un monde paisible, pacifique, pur. Un nouveau monde, un monde parfait.’’ … N’entendez-vous pas les pleurs?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'ancienne église...

Aller en bas 
AuteurMessage
Seika Reijin
Administratrice My Own World
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 26
Élément : Air
Date d'inscription : 26/04/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17
Rôle: Héritière Jimen'
Affinités:

MessageSujet: L'ancienne église...   Ven 20 Juin - 18:11

Le vent courrait entre les branches d’arbres ou quelque goutes d’eau s’aventuraient à tomber d’une feuille à l’autre et finissaient par être absorbé par la terre déjà trempée. Le ciel, encore nuageux, paraissait lourd et funèbre. Devant l’ancienne église en ruine, une fine silhouette se dessinait dans le brouillard. Le tissu de la robe que portait l’individu dansait sous la douce brise d’octobre. Les anciennes portes et les fenêtres de l’église avaient été barricadées depuis très longtemps. Personne ne savait vraiment pourquoi, sauf cette personne, se tenant debout devant l’ancien lieu de prière. Un jour, alors qu’elle marchait seul dans l’ancienne ville, l’attention de la jeune fille avait été attirée par la vieille église. Avec la curiosité d’une enfant, l’adolescente alors âgé de 14 ans s’était approché du lieu et avait alors posé ses mains sur les grandes portes recouverte de quelques planches de bois. C’est alors que les images lui étaient apparues comme en rêve. Quelque peu flou certes, mais bien réelles. Un groupe d’humains courant dans les rues ou les édifices flambaient, puis, se réfugiant dans une grande église. Puis un nouveau flash lui était parvenu : Les personnes s’étant réfugiés dans l’église avaient énormément changé… C’était monstrueux. Une femme accroupit dans un coin, face au mur semblait bien normale, seulement lorsqu’elle se retourna, l’image fit frissonnée la jeune fille. Son visage était pâle, sa bouche déformée, ses yeux exorbités… Puis, les autres personnes lui apparurent tous aussi défigurés. Ils venaient d’être contaminés par ce virus qui faisait des êtres humains, des créatures effroyables. Bref, une autre image floue parvint à la jeune fille. Des hommes barricadait l’église pour y enfermer ces monstres qu’étaient devenus le groupe de personnes courant dans les rues pour se sauver d’une mort certaine…


Cela pouvait paraitre étrange, mais depuis ce moment là, c’était devenu le lieu préféré de la jeune fille qui était maintenant âgé de 16 ans. Après avoir vu ces horribles images, l’adolescente avait cherché un trou pour entrer dans l’église. Elle avait fini par le trouver et était parvenu à mettre le pied près de la croix de celui qu’avant, les hommes appelaient Jésus Christ. Cet homme, selon ce que les mutants apprenaient à l’école maintenant, était pour l’amour et la paix. Il serait venu il y avait bien longtemps pour parler d’un certain Dieu qui aurait été son père et d’ainsi, rependre la paix autour de lui. Hélas, Jésus fut crucifié. Même si pendant longtemps elle avait tenté de comprendre le pourquoi de ce châtiment, la jeune mutante n’y parvenait point. Comment les hommes avaient-ils pu crucifier un tel homme capable de faire renaître la paix dans ce monde ?

Bref, faisant quelques pas vers l’église ou se trouvait son refuge, Seika se posait bien des questions. La jeune fille aux cheveux mauve pâles marchait la tête baissée regardant ses pieds nus marcher dans les flaques d’eau ou quelques gouttes s’amusaient à faire de grands cercles en tombant. Elle regarda en arrière d’elle pour être certaine que personne ne l’ait suivit et leva un peu une planche de bois laissant sous ses yeux s’ouvrirent une trappe par laquelle elle entra. La première fois qu’elle était venue dans ce lieu, Seika avait eu peur de découvrir les corps des personnes qui étaient morte anciennement en ce lieu. Hélas, elle avait bel et bien trouvé les corps, cependant, ils avaient été disposés dans de grande boîte de bois. L’explication à tout cela? L’homme qui n’était pas dans un cercueil. Surement avait-il réussit à donner aux âmes des autres personnes qui étaient avec lui, un repos éternel en les enfouissant dans ces boîtes… Seulement, il était mort sans lui-même être disposé de façon convenable. Un homme de grand cœur selon Seika. La jeune fille, quelques années plutôt, avait donné à l’âme de cet homme le repos qu’il attendait. Elle avait prit ce qui restait de lui et l’avait posé dans un cercueil sur lequel elle avait gravé : It’s never too late…

Jamais trop tard pour le repos de son âme…


Bref, Seika avait créé son petit monde à elle dans le sous sol de l’église ou elle collectionnait secrètement des objets appartement aux êtres humains ayant vécu avant eux… Elle s’assit sur un petit tabouret près d’une petite fente permettant l’aération du lieu et commença à gribouillé sur une feuille blanche.

_________________

()_()
(o.o)
(> <)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deidara
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 25
Élément : Air
Date d'inscription : 02/05/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage:
Rôle:
Affinités:

MessageSujet: Re: L'ancienne église...   Ven 20 Juin - 21:07

  • Paix et amour, la voix, le chemin conduisant à une vie parfaite. ‘‘Si on vous frappe la joue droite, tendez la gauche’’. J’vous en foutrai, d’la paix. Ça n’a jamais, jamais rien donné. Suffit d’regarder, tous ces gens qui prêchaient un message de paix ont fini exécutés ou abattu comme du gibier. Non. L’homme est ainsi fait. Il a besoin d’écrasé pour se sentir heureux, et besoin d’être écrasé ou a la merci de la mort pour perdre cet instinct meurtrier. L’homme en général, bien sur. Certains parvenant très bien à contrôler leurs instincts meurtriers. Et à ce qu’on en sache, la femme était moins portée à éventrer les membres de son espèce. Mais encore là, faut pas rêver d’un monde ou ‘‘Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil’’. Pour ce faire, faudrait enrayer l’espèce humaine d’la surface d’la planète. ‘‘Croyez s’en mon expérience, vous s’rez convaincu’’.

    Il pleuvait, dehors. Pas depuis longtemps, hein. Quelques minutes à peine. Mais ça c’était mis à tomber par quantité effrayante, et de puissantes rafales de vent n’faisaient qu’en accélérer la chute. Mais par chance, l’orage imminent indiqué par les énormes accumulations de nuage noir n’avait pas encore éclaté. Fort bien. Chacun sait qu’il est extrêmement dangereux de voler en cas d’orage. En une fraction de seconde, on se retrouve avec un éclair entre les omoplates, et on n’a même pas le temps de s’en apercevoir. On est mort avant même d’avoir pu crier. Et c’est pas des quolibets. D’sa courte vie, il en avait vue au moins deux, d’ces grands cons qui s’la croient, s’envoler en plein orage et s’faire redresser les cheveux sur la tête. C’est à peine si leur peau s’était pas fondue avec leurs vêtements, sous l’choc. Une scène si horrifiante, qu’lui-même n’oserait certainement jamais voler lors d’un orage. C’est pour cette raison que Deidara venait d’ailleurs de se poser à la frontière du territoire. Il faisait nuit, ça signifiait qu’il ne trouverait personne dehors. Tous les gens étaient enfermés dans leur bahut, à cette heure. Et par ce temps. Le blond accéléra le pas, courant sur ses six serres au travers de la vieille ville, à la recherche d’un abri. Au dessus de sa tête, le tonnerre se mit à gronder. Il s’était donc posé juste à temps.

    La pluie ruisselait abondamment sur son visage et glissait le long de ses plumes bleu et imperméables. Bien qu’assez avancé dans l’année, les nuits étaient froides, et ainsi mouillé, il finirait à chopper quelque chose si il restait dehors. Dès qu’il aperçut la vieille église, il vit en elle une occasion s’abriter, connaissait assez cette ville pour savoir qu’il ne trouvait pas d’habitation plus apte à une telle heure. Il aurait pu se rendre chez son père, qui lui réservait toujours une chambre, mais sa maison était à l’autre bout de la ville. Cet à dire, trente minutes à pied. Donc, bien assez de temps pour attraper tous les virus d’la place. Décidé à ne pas resté plus longtemps sous la pluie, l’Aozora trottina jusqu’à la grande porte fendue. Il enjamba l’ouverture inapte à s’ouvrir d’elle-même, glissant son corps affreusement maigre entre quelques planches arrachées, et faisant passer ses ailes, non sans problème.

    Quelques plumes bleus restèrent coincées entre les fentes de bois, mais c’était pas la mort. L’absence d’une dizaine de plume ne changeait rien à l’apparence de ses ailes. Deidara plia le dos et s’ébroua tel un animal, chassant l’eau de ses plumes et cheveux, et essuyant son visage humide de son mieux. Les nombreuses gouttelettes qui, encore un peu plus tôt, le recouvraient presque en entier vinrent s’écraser sur le sol. De légers bruits le firent alors frémir. Le bâtard se redressa aussitôt, sur la pointe de ses six serres, comme à l’habitude des oiseaux, dont ses jambes avaient la physionomie. Son regard sonda un instant l’obscurité, mais pas une seule fois il n’aperçut la chose qui avait produit ses bruits, un peu plus tôt. Probablement était-elle dans les catacombes dans l’église. Si s’n’était que ça, pas de problème. En autant qu’cette chose qui s’promenait sous ses pieds restait, justement, sous ses pieds. Pas qu’il soit aussi distant avec les oubliés qu’avec les Aozora. Seulement que là, il voulait s’reposer, un peu. Il se dirigea donc lentement vers le fond de la pièce et s’y adossa, ses larges ailes repliées devant lui couvrant tout son corps, qui donnait actuellement l’impression d’être entré dans un halo bleu. Accroupit, même sa tête était cachée sous l’épais duvet bleu cyan.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seika Reijin
Administratrice My Own World
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 26
Élément : Air
Date d'inscription : 26/04/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17
Rôle: Héritière Jimen'
Affinités:

MessageSujet: Re: L'ancienne église...   Ven 20 Juin - 23:56

Les traits de plomb se faisaient de plus en plus assurés et foncés. La main agile de la jeune fille se faisait plus rapidement mais plus directe et moins tremblante. Le faible rayon lumineux que procréait la flamme d’une chandelle usée et dévorée par le temps, dansait sur la feuille ou un dessin commençait à prendre forme et beauté. Sur quoi se basait-elle? Une simple photo jaunis par le temps, qu’elle avait trouvé dans un des placards de l’église. Malgré la vieille flagrante de la photographie, on pouvait très bien distinguer quelques traits féminins que possédait la jeune femme. Bref, après un long moment, Seika avait presque finit. Plus que quelques coups de crayons et quelques ombrages à faire et le tour était joué! Les yeux plissés et la tête légèrement penchée sur le côté, la mutante était aux anges! Comment définir en quelques mots ce sentiment qu’elle ressentait lorsqu’elle achevait son œuvre? C’était tout simplement magique pour elle! Mais un dessin n’est-il donc pas que quelques lignes unis? Non… C’était loin d’être cela pour elle… C’était un chef d’œuvre, une passion….


Hélas, un bruit vint soudain la perturbé dans son élan de concentration. Seika releva légèrement la tête vers le plafond ou quelques grains de sable tombaient sous le bruit d’un pas. Mais, ce n’était pas un pas normal… *Une poule est entrée dans l’église?!* Pensa la jeune mutante en fronçant légèrement les sourcils. En soupirant, Seika déposa son crayon près de son œuvre presqu’achevée et se leva de son tabouret. On aurait dit que la poule s’était calmé les pattes puisque le bruit avait cessé et tout semblait être redevenu plus ou moins normal au dessus de la tête de la mutante. Bref, elle poussa doucement son tabouret pour être sur de ne pas faire de bruit. Si c’était une poule au moins elle pourrait trouver quelque chose à manger pour ce soir! Un bon poulet bien cuit serait bien apprécié, non?


Gravissant les quelques barreaux de l’échelle qu’elle avait disposé de façon à pouvoir facilement monter à l’étage supérieur, Seika se préparait à sauter sur l’animal. Hélas, lorsqu’elle eut atterrie enfin près de l’hôtel (Hôtel : Place en avant complètement de l’église, pas le lieu ou on loue des chambres v.v xD) de l’église, la jeune mutante ne vit ni de poule, ni d’animal, du moins… pas un vrai animal…


Accroupit dans son coin, une personne se cachait sous d’épaisses ailes bleus. Seika resta un moment silencieuse, près de la trappe d’où elle venait, à observer de loin la chose qui se trouvait dans son refuge. Sortant de son observation et se rendant compte qu’elle avait oublié de respirer, la mutante s’approcha sans bruit de la créature. Quelqu’un squattait son coin? Oh ça alors, pas question!! C’était Son refuge, à elle seule! Personne n’avait la permission d’en prendre possession! Ils détruiraient son monde s’ils savaient tous ou elle se cachait…


Bref, dans un élan d’agressivité et voulant défendre son « territoire », Seika s’approcha plus bruyament du garçon et fronça les sourcils.

"Que fais-tu ici? Et qui es-tu? "

Demanda-t-elle un peu agressive.

_________________

()_()
(o.o)
(> <)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deidara
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 25
Élément : Air
Date d'inscription : 02/05/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage:
Rôle:
Affinités:

MessageSujet: Re: L'ancienne église...   Sam 21 Juin - 11:20

  • La voix agressive le tira aussitôt du sommeil. Et pas le temps de subir les engourdissements du réveil. On l’avait agressé bien trop souvent pour qu’il puisse encore se montré embrouillé dans de telles situations. Ses larges ailes se déployèrent aussitôt que la jeune femme eut finit de parlé, et il se releva d’un bond, solidement encré sur ses six serres, les muscles de ses bras tendus, prêt à frapper au moindre signe de violence. Le duvet bleu recouvrant ses coudes s’était hérissé légèrement, à la manière de la fourrure d’un animal effarouché. Ses yeux bleus se posèrent durement sur la jeune fille qui se tenait devant elle. Sur son visage, une expression indignée. Comme si il venait de commettre le pire des affronts alors que, sincèrement… pour une fois, il avait vraiment pas l’impression d’avoir fait quelque chose qui méritait qu’on lui éclate le visage.

    Mais il se détourna vite de cette idée et se mit à observer la jeune fille en silence, les sourcils légèrement froncés. Puis, il fit un pas vers l’étrangère, vexé à son tour. De quoi elle se mêlait, elle? Tant qu’à être une intruse dans la ville des oubliés, elle ferait mieux de s’écraser dans les catacombes plutôt que de venir chasser les membres du clan. L’homme oiseau replia ses larges ailes dans son dos et releva le menton, lançant à son vis-à-vis un regard hautain.

    - Ce s’rait à moi de te poser la question, hn.

    Ses griffes crissaient légèrement sur le sol lisse de la vieille église, et le bruit désagréablement aigu se répercutait sur les murs effondrés. Il s’avança de nouveau vers Seika, d’un pas plus sur, cette fois, et pencha légèrement la tête, sourcils froncés.

    -Tu n’es pas un membre de ce clan, hm. De quel droit t’approprie-tu les restes d’un peuple qui n’a déjà rien, hun?

    Lui répliqua-t-il, ses ailes frémissant légèrement alors que ses yeux bleus plongèrent dans le regard de l’inconnue. Il ne pouvait déterminer de quel clan elle venait, n’ayant jamais vue de membres du clan du feu et de l’eau. Mais à moins d’être d’une de ces rares exceptions du peuple de l’air possédant des ailes, elle devait bien appartenir à ces deux tribus. En tout cas, impossible qu’elle soit de la ville abandonnée. Elle n’en portait aucune mutation. Même lui, qui n’était qu’à moitié Datsurou, portait clairement l’héritage de ce clan.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seika Reijin
Administratrice My Own World
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 26
Élément : Air
Date d'inscription : 26/04/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17
Rôle: Héritière Jimen'
Affinités:

MessageSujet: Re: L'ancienne église...   Sam 21 Juin - 12:32

  • Seika fut surprise par l’apparence de la créature qui se trouvait devant elle. Bref, la mutante l’observa de la tête au pied. L’être avait des serres et des plumes ainsi que du poil… C’était loin d’être la poule à laquelle elle s’attendait! Malgré le fait qu’il soit atrocement étrange, l’être qui se trouvait devant elle ne manquait pas de charme. (Contente j’espère? v.v ) Bref, il bredouilla quelques paroles qui donnèrent froid dans le dos à Seika. «De quel droit t’appropries-tu les restes d’un peuple qui n’a déjà rien, hun » Sur ce, la mutante baissa légèrement la tête. Comment expliquer alors qu’elle préférait de loin la solitude au monde extérieur. Que l’église, malgré son ancienne histoire catastrophique, était devenue pour elle, son monde, son univers….

    La tête baissée honteusement, Seika se demandait comment expliquer cela à un pur inconnu. Bref, elle osa enfin plonger son regard brun tirant sur le verre dans les yeux bleu de l’étranger.

    "Je… En faite…"

    C’est tout ce qu’elle réussit à dire de sa petite voix accompagnée de quelques sursauts. Puis, elle se mordilla nerveusement la lèvre inférieure. Le ton qu’avait utilisé le garçon était emprunt de reproche. Elle glissa sa main droite sur son propre bras gauche comme pour le tenir coller à son corps. L’écho de la voix du garçon résonnait encore dans la grande église poussiéreuse. Puis, elle prit une profonde respiration et baissa à nouveau la tête pendant que ses joues commençaient légèrement à se teinter de rose.

    "Mon refuge est dans le sous-sol… Je ne voulais en aucun vous voler cet endroit… il était barricadé à cause des…"

    Elle se tu en se rendant compte qu’elle s’apprêtait à parler de la vision qu’elle avait eut.

    "Mais toi! Que fais-tu ici?! "

    Demanda-t-elle la tête toujours baissée.

_________________

()_()
(o.o)
(> <)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deidara
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 25
Élément : Air
Date d'inscription : 02/05/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage:
Rôle:
Affinités:

MessageSujet: Re: L'ancienne église...   Sam 21 Juin - 22:47

  • Deidara se calma progressivement en voyant qu’elle faisait de même. Il poussa un léger soupire et ramena ses ailes sagement derrière lui, en écoutant les explications. Mouais. Disons que c’était crédible. Mais quand même pas une excuse pour agresser les gens, hen. Surtout qu’lui, à la limite, il n’était pas de ce clan. Mais si elle s’en était prise à un vrai Datsurou… Alors là, elle aurait certainement pas été bien accueillie. Déjà qu’on pouvait pas juger son propre accueil chaleureux. Le banni releva lentement les yeux alors que Seika tentait de changer de sujet, en lui renvoyant de nouveau la question. Autant ne pas l’éviter de nouveau. T’façons, il n’avait rien à cacher. Il leva négligemment un bras et pointa une griffe vers la porte, dont même les vieilles barricades avaient commencé à céder.

    -J’m’habrites de la pluie, hn.

    Hors, à cette heure, les habitations protégeant encore acceptablement de la pluie étaient toutes occupées, pas de danger qu’il trouve quelque part ou crécher confortablement. L’église lui avait semblé de loin le meilleur choix. Les goûtes ruisselaient encore en petite quantité sur ses plumes lisses et la peau de son visage était légèrement rouge, héritée par le passage de l’eau et le passage des bras qui, justement, venaient en chasser l’eau. L’Aozora recula d’un pas et lança un dernier regard à Seika avant de retourner au fonds de l’église, près de l’hôtel. Son regard azur examina un instant les murs craquelés, les fenêtres éclatées et les restes des bancs. Ces derniers avaient dû être ravagés par un incendie ancien, à en constater par les quelques cendres qui n’étaient pas encore tombées en poussière.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seika Reijin
Administratrice My Own World
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 26
Élément : Air
Date d'inscription : 26/04/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17
Rôle: Héritière Jimen'
Affinités:

MessageSujet: Re: L'ancienne église...   Sam 21 Juin - 23:29

  • Seika hocha légèrement de la tête en signe de compréhension. Déjà, avant d’entrer dans l’église, quelques gouttes tombaient de gros nuages noirs, alors la jeune mutante n’avait aucun problème à croire le garçon. Surtout qu’on pouvait très bien entendre de l’intérieur, la pluie qui tombait abondamment sur le toit de l’église. Puis, l’être se retourna et s’avança vers l’hôtel en observant les bancs. Seika resta un moment immobile, à se contenter d’observer le garçon. Elle ne pouvait quand même pas tourner les talons et repartir dans le sous-sol… Elle aurait l’impression de délaisser un invité… Un invité, dans ce cas, un peu forcé!

    Bref, elle s’avança légèrement vers le blond (B-L-O-N-D XD) et posa sa main sur son épaule pour qu’il se retourne afin de pouvoir lui parler et ainsi l’inviter à venir au sous-sol. Hélas, dès qu’elle posa sa main sur lui, tous les muscles du corps de la jeune fille se contractèrent, et sa tête commença à lui faire atrocement mal. Des images floues et trop rapide commencèrent à défiler dans sa tête comme un film coupé à de trop nombreux moments. Puis, l’image se stoppa sur un épisode de la vie du garçon.

    "S’il te plait. J’aimerais passer, hn."

    Puis, une série de bousculade et d’autres images défilant trop rapidement. Il fallut à Seika énormément de force pour réussir enfin à retirer sa main de l’épaule du garçon. Elle reprit « conscience » et posa sur le garçon, un regard nouveau. Tout ce qu’elle avait vu était si terrible qu’elle avait du mal à croire qu’il était encore vivant, cet homme face à elle. Puis, elle respira profondément en espérant qu’il n’ait pas remarqué que, sans vraiment le vouloir, elle venait de voir toute la vie du garçon.

    "Heum… Ça te dis, Deidara, de venir au sous-sol? Tu dois avoir faim…"

    Se décida à demander Seika en utilisant le nom du garçon. Ce dernier ne lui avait jamais dit… C’était grâce à cette vision qu’elle l’avait su..

_________________

()_()
(o.o)
(> <)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deidara
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 25
Élément : Air
Date d'inscription : 02/05/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage:
Rôle:
Affinités:

MessageSujet: Re: L'ancienne église...   Dim 22 Juin - 10:38

  • [!! Ça va être tout noiir!! =D ]

    Le blond se figea en sentant la main se poser sur son épaule. Les Aozora étant très peu portés à rien que s’effleurer entre eux, il était rare que Deidara ait été touché par qui que ce soit, sauf quand c’tait pour le frapper. Il fut donc tenté de se défaire de ce contact, mais n’en eut pas le temps. Comme lors de sa rencontre avec son père, il sentit un esprit s’introduire momentanément dans sa tête. Le contact mental était toutefois plus violent qu’avec Shimei, et les informations perçues, ni choisies ni contrôlées, puisque le banni s’était mis à voir défiler dans sa tête tout ce que Seika voyait, à l’instant même. Il s’revit donc lui-même précipité dans le vide, en un flash sa crise de folie qui en avait suivit, son premier vol, sa rencontre avec son père, puis avec Shunso, l’exploration de la ville, son retour parmi le clan, nouvelle crise de folie… Puis tout se stoppa. Juste à temps. Elle venait de retirer sa main, juste avant… Un moment qu’il ne voulait pas qu’elle voie. Que personne ne devait voir. Et tout son passé avait défilé en à peine quelques secondes. S’en était effrayant.

    Deidara se retourna lentement vers elle et constata avec un soupir son air mal à l’aise. Évidemment, après avoir assisté à tout ça >__>. Et puis, ça vint. La pitié, hmm. En tout cas, ça en avait l’air, d’la pitié, puisqu’un peu plus tôt encore elle s’en méfiait, et là elle l’invitait à manger. Mais bon sang, pourquoi tous les torturés et malheureux ne peuvent supporter qu’on ait pitié d’eux? C’est étrange, mais c’est le cas. Peut-être parce que ça leur donne l’impression qu’on leur relance tous leurs problèmes en pleine face? En tout cas, lui, il détestait qu’on l’regarde en s’disant ‘‘Pauvre petit. Il a subit tout ça, et si jeune v.v’’. Par ailleurs, il remarqua que Seika l’avait appelé par son nom. Probablement une information recueillie pendant ce petit voyage dans sa mémoire, puisqu’il ne s’était pas présenté.

    -Non, merci. J’ai pas faim, hn.

    Répondit-il à l’offre, ses yeux bleus à présent vides de toutes émotions posées sur la jeune femme.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seika Reijin
Administratrice My Own World
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 26
Élément : Air
Date d'inscription : 26/04/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17
Rôle: Héritière Jimen'
Affinités:

MessageSujet: Re: L'ancienne église...   Dim 22 Juin - 11:07

[Moi aussi dans ce cas x) ]

  • Seika avait beau se sentir mal d’avoir ainsi maté la vie d’un pur inconnu elle ne pouvait rien y faire. Le contrôle de son don n’était pas un œuvre qu’elle réussissait à faire. Cela la surprenait toujours, d’ainsi voir la vie des gens en quelques secondes et de par la suite, devoir faire comme si de rien était. De la pitié, hein? Non… Plutôt le regret de n’être pas capable de contrôler son don… De la pitié c’était purement pour les animaux que Seika en avait. Ces créatures étaient morte par la faute des hommes. Voilà ce qui provoquait en elle, un sentiment de pitié! Heureusement, quelques espèces avaient réussit à renaitre et/ou survivre. Mais ressentir de la pitié envers qui que ce soit, ça non… C’était loin d’être le genre de Seika. La jeune femme était plutôt du genre guerrière mais silencieuse.
    S’il croyait qu’elle pouvait ressentir de la « pitié » envers lui, il se foutait le doigt dans l’œil! Les paroles qu’avait prononcées Seika avaient seulement servis à avoir l’air un peu accueillante envers son invité forcé. Bref, voyant le refus de ce dernier, elle décida de retourner à son atelier pour enfin, pouvoir finaliser son dessin.

    Elle descendit alors dans l’échelle et alla se rasseoir sur son tabouret, le crayon à la main. Toutefois, elle trouvait l’ambiance beaucoup plus sombre qu’auparavant alors son regard se dirigea vers la bougie qu’elle avait allumée plus tôt. Hélas, cette dernière était complètement finit. En poussant un soupire, Seika se releva et remonta dans l’échelle pour se diriger vers l’hôtel. Là. Elle ouvrit le rideau qui menait, auparavant, aux dortoirs des prêtres ou plutôt, là ou ils se préparaient avant une cérémonie. Elle avait emménagé cette pièce comme rangement pour tout ce qu’elle trouvait. La mutante ouvrit donc une grande armoire, et en sortie une bougie complète. Puis, elle retourna à son atelier en ne portant aucune attention à Deidara.

_________________

()_()
(o.o)
(> <)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deidara
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 25
Élément : Air
Date d'inscription : 02/05/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage:
Rôle:
Affinités:

MessageSujet: Re: L'ancienne église...   Dim 22 Juin - 11:54

  • [Pas envi d'écrire plus x)]

    Sans un mot de plus, Seika s’éloigna de lui calmement, retournant dans les catacombes, probablement pour y terminer ce qu’elle était en train de faire. La séparation s’faisait plutôt brusque, mais s’était pas pour le déranger. Après tout, il était pas la pour faire copain-copain avec tout le monde. Principalement, il était là pour se reposer. Sauf que là, le tonnerre s’était à mis à gronder plus fort que jamais. Comme si c’tait possible de dormir avec ce vacarme. Le banni se dirigea avec ennui vers le mur en parti effondré et, après un court instant de recherche, fit glisser une vieille brique hors des décombres. Puis, il retourna s’asseoir près de l’hôtel et se mit à glisser la griffe de son pouce contre la roche, tournant et retournant sa main. S’qu’il faisait? Il se limait les ongles. Tout à fait. Comme un chat fait ses griffes, lui aussi d’vait entretenir ces ‘‘choses’’. C’est qu’si il ne faisait pas ça, les armes s’enfonçaient dans sa paume lorsqu’il fermait le poing. En les raccourcissant ainsi, il les rendait moins dangereuses pour lui tout en les affûtant. Il fit de même avec chacune de ses griffes.

    Quant à ses serres, elles s’aiguisaient d’elle-même en frottant contre le sol à chaque pas. Son travail achevé, Deidara renvoya le bloc là où il l’avait trouvé. Mais l’objet n’avait plus rien de son aspect initial. Chacune de ses surfaces était tailladée de toute part. Ses griffes étaient solides, c’est le cas de le dire.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seika Reijin
Administratrice My Own World
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 26
Élément : Air
Date d'inscription : 26/04/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17
Rôle: Héritière Jimen'
Affinités:

MessageSujet: Re: L'ancienne église...   Dim 22 Juin - 22:14

[Tu fais un petit rp, j'te répond par un petit rp xD ^^ jtaime pareil]


  • Bref, étant retournée poursuivre son dessin presque terminé, Seika tentait désespérément de se re concentrée sur son œuvre. Elle reprit le crayon de plomb dans ses petites mains pâle et le posa sur la feuille ou un visage se dessinait répliquant exactement les même traits que sur la photo de la jeune femme. Bref, elle commença à ajouter quelques lignes lorsqu’un bruit lui fit grincer des dents. La mutante soupira et se releva de son banc. Puis, elle remonta à l’étage et aperçu Deidara en train de se limer les ongles, oui oui!! Sur une pierre.

    Elle leva les yeux au ciel pendant que le garçon repoussait la pierre dans un coin ayant surement finit son grand ménage!

    "Tu vas continuer de faire autant de bruit ou si je peux enfin terminer c’foutu dessin? "

    Cracha-t-elle entre ses dents en pointant de son index la pierre qui avait été ravagé par les griffes du mutant. Non mais, il se croyait ou celui là ? Dans un salon de beauté?!
    Il était dans le refuge de la jeune fille et donc, tout être minimalement poli aurait fait attention de ne pas trop déranger!!

_________________

()_()
(o.o)
(> <)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deidara
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 25
Élément : Air
Date d'inscription : 02/05/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage:
Rôle:
Affinités:

MessageSujet: Re: L'ancienne église...   Dim 22 Juin - 23:23

  • La politesse? Qu’elle s’la mette où j’penses. Elle était pas chez elle, après tout. Ce bâtiment n’lui appartenait pas. Et puis, pas qu’elle fasse d’gros efforts pour être polie non plus. Parce que, si elle était vraiment chez elle, qu’est-ce qu’elle foutait à laisser ses invités tous seuls? =) En l’entendant s’adresser à lui d’un air agacé, Deidara ne daigna même pas lever les yeux. Il se contenta de fermer et ouvrir les poings, et de recommencer à gratter la pierre de ses griffes. L’extrémité de ces dernières s’étant légèrement enfoncé dans la paume, signifiant qu’elles étaient encore trop longues.

    -T’a pas besoin d’tes oreilles pour dessiner, hn.

    Et vlan. À commentaire énervé, réponse acerbe. Qu’attendre d’autre, de sa part? De toute façon, le dessin, c’est puéril. L’art c’est la peur, c’est le sang, c’est la mort. L’art est un mots qui, depuis les années, à peu à peu été oublié, sous-estimé. Considéré comme un simple passe-temps, alors que son but premier était de marquer les mémoires. L’Art est quelque chose qui dois vivre, le temps d’une seconde, et provoqué un tel effet que, malgré le peu de temps de sa duré, il ne s’effacera jamais des mémoires. Un dessin sera regardé, appréciée puis oubliée. Mais il n’eut pas le temps d’approfondir le sujet, ou même faire part de son avis. Un coup de tonnerre retentit, affreusement fort, affreusement proche. Et le banni sentit l’église trembler sous ses fondations. Il délaissa aussitôt l’aiguisage de ses griffes et se releva, étirant ses ailes. Les murs se stabilisèrent.

    Puis, les tremblements reprirent de plus belle, la poussière se mit à tomber des murs, et les craquelures s’allongeaient et s’étendaient sur toute la surface de l’église. Le sol lui-même semblait pris de convulsions violentes. Il n’faisait aucun doute. S’qui arrivais près d’toutes les nuits en ce territoire damné, c’était à leur tour de le vivre. L’effondrement d’un bâtiment épuisé par les vents et l’usure du temps. Plus le temps de faire du chichi. C’était évident que la bâtisse ne résisterait plus longtemps.

    -J’te conseils de sortir. À moins qu’tu tiennes à c’bâtiment plus qu’à ta propre vie, hun.

    Il se glissa de nouveau entre les planches de la porte fendue et sentit aussitôt la morsure du vent froid et de la pluie contre son visage et ses bras nus. Sans un regard en arrière, il enjamba les quelques débris qui jonchaient le sol et s’éloigna de l’église. Le cloché vacillait dangereusement, et de l’extérieur, les murs semblaient commencer à ployer. Deux minutes et le bâtiment ne serait plus.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seika Reijin
Administratrice My Own World
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 26
Élément : Air
Date d'inscription : 26/04/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17
Rôle: Héritière Jimen'
Affinités:

MessageSujet: Re: L'ancienne église...   Lun 23 Juin - 10:31

  • Seike fut encore plus en colère lorsqu’elle entendit les propos du garçon. Non, il ne fallait pas les oreilles pour dessiner, c’était bien vrai. Seulement le bruit provoquait la déconcentration! Elle s’apprêtait à le lui faire remarquer lorsqu’un tremblement vint attirer toute son attention. Ce dernier avait surement été causé par la foudre ayant tombée sur le toit. Hélas, la secousse se refit sentir à nouveau provocant en même temps une buée de poussière. « J’te conseils de sortir. À moins qu’tu tiennes à c’bâtiment plus qu’à ta propre vie, hun. » Lui lança Deidara avant de sortir nonchalamment de l’église.

    Mais Seika resta là, immobile à observer son refuge s’effondrer. Elle ne pouvait pas sortir et laisser tout son univers se détruire sous ses yeux sans rien faire. La jeune mutante courut donc jusqu’à son refuge dans le sous-sol pendant que les poutres retenant le toit commençaient à céder tel de vulnérable bout de bois moisis. Elle ouvrit de grandes armoires de bois pour trouver tout les dessins qu’elle avait fait en ce lieu. Non… ça ne pouvait pas arriver maintenant… L’effondrement du lieu c’était pour elle, perdre son identité! Perdre son refuge! C’était affreux… Mais elle ne pouvait plus rien faire pour ce lieu…

    Le vent soufflait maintenant à l’intérieur de l’église, les murs commençaient à s’écrouler. Seika tenait dans ses mains quelques dessins importants pour elle. Elle courut à toute vitesse au travers des débris pendant que des poutres tombaient sur son chemin. Elle sauta au dernier moment pour réussir à sortir de l’église qui s’effondrait.

    ***


    Accroupit par terre les mains sur les oreilles, des larmes coulaient sur les joues de Seika. Elle releva lentement la tête vers les restes du bâtiment ou elle avait vécu tant de choses.
    Quelques feuilles blanches volaient au vent : ses dessins. La pluie tombait toujours alors elle courut pour essayer de tous les ramasser, mais bien sur, il y en avait bien trop.

_________________

()_()
(o.o)
(> <)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deidara
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 25
Élément : Air
Date d'inscription : 02/05/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage:
Rôle:
Affinités:

MessageSujet: Re: L'ancienne église...   Lun 23 Juin - 11:17

  • Le banni observa le bâtiment s’écrouler lentement sur lui-même. Les soutiens geignaient et crissaient alors que planches, briques et métaux cédaient sous la pression. Le clocher vacilla un instant, et finalement s’étendit de tout son long sur la droite, s’écrasant sur la droite. Emporté par cet élan, tout le bâtiment fit de même. Un immense nuage de poussière s’éleva et les entoura tous deux pendant un long instant. Ça, c’était de l’Art. Ça, c’est une scène qu’on n’oubliera pas de sitôt. L’Aozora s’ébroua et se mit à avancer calmement, à l’aveuglette parmi le nuage. La cendre lui collait aux plumes et aux cheveux, et ses griffes crissaient sur l’épaisse couche qui jonchait le sol. Puis, la pluie traversa le nuage, dispersent ce dernier et venant ajouter à ce mélange de cendre et poussière une texture boueuse et collante.

    Puis, l’une de ses serres s’écrasa sur une étrange texture. Il se pencha pour ramasser. Un dessin. Pour celui-la, c’était foutu. Mais une autre feuille vint s’écraser contre son bras. Celle-la, il la cueillit en tentant de ne pas la déchirer de ses griffes, ainsi que plusieurs autres feuilles qu’il croisa en chemin. Puis, arrivé près de Seika, il les lui tendit. Il replia lentement les ailes par-dessus la tête, s‘habritant de la pluie de son mieux, et se remis en route sans un mot. Vers où? Aucune idée. Il prenait vaguement le chemin qui le mènerait chez son père, mais espérait bien trouver un abri avant d’y être. Il n’avait pas trop envi de se taper trente minutes de marches sous la pluie.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ancienne église...   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ancienne église...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [WIP] - Eglise Archicad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The World after :: La basse ville :: Les habitations :: Les ruelles-
Sauter vers: