The World after

‘‘Un monde, après. Après l’homme, après sa cruauté, après ses misères. Un monde paisible, pacifique, pur. Un nouveau monde, un monde parfait.’’ … N’entendez-vous pas les pleurs?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La panique [Part.1]

Aller en bas 
AuteurMessage
Deidara
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 25
Élément : Air
Date d'inscription : 02/05/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage:
Rôle:
Affinités:

MessageSujet: La panique [Part.1]   Jeu 26 Juin - 14:58

  • [Prio' Sue]
    [Après, les Aozora, ram'nez-vous!!]


Spoiler:
 

    La journée tirait à sa fin, et le gamin venait tout juste de s’endormir dans ses bras. Voila près d’cinq jours qu’ils voyageaient vers le territoire des airs, et le voyage s’achevait là. Ses ailes battant puissamment l’air, Deidara apercevait devant lui la grande grotte qui servait d’salle de réunion au clan. Certains Aozora s’y engouffraient encore, indiquant que les deux héritiers devaient encore s’y trouver. Il laissa l’air glisser légèrement entre ses plumes, perdant un peu d’altitude, et vint se poser en silence au bord de la grotte. Sentant le vol doux s’arrêter, l’orphelin cligna des paupières à quelques reprises et s’mit à lancer des regards intrigués à la salle dans laquelle il se trouvait. Les griffes du banni crissaient contre le sol à chacun de ses pas, donnant de frissons désagréables à ceux qui se trouvaient assez près. Personne n’osait toutefois le regarder, et donc, on n’se rendit pas conte de la présence du Datsurou. Bientôt, Deidara arriva devant le trône des deux frères. Sur le siège s’tenait assis l’aîné, bien sur. Et à côté, les jambes croisées et le menton dans la main, Dark semblait sommeiller. La scène étira un léger sourire sur le visage de l’orphelin. Un sourire pâle et dépourvu de plaisir. Juste que la scène devait lui sembler un peu absurde, puisque dans son clan, il n’y avait ni trône, ni salle de réunion, et encore moins de chef qui s’endormaient au travail.

    Le blond fit claquer ses serres dans un dernier pas, pour attirer l’attention de ses souverains, et s’agenouilla comme le réclamait la coutume. Il était rare qu’il montre ainsi du respect envers les deux frères, mais la situation l’exigeait. Autant s’attirer leur bonne grâce, étant donné la situation complexe. Le gamin profita de l’occasion pour poser ses deux pieds nus au sol, et après un regard perplexe aux deux chefs et à Deidara, s’assit à même le sol, ses jambes toutes engourdies après le long trajet. Certes, ils avaient fait de nombreuses pauses, mais la dernière revenait à au moins trois heures de là. Son corps en entier était donc légèrement courbaturé par le vol. Faisant trêves de politesses, le banni se releva en posant un regard protecteur sur le gosse, avant de tourner les yeux vers Sue.

    -Vous refusiez de me croire, hm? Vous en avez à présent la preuve, juste sous vos yeux, hn. Ce peuple existe bel et bien, mais pour combien de temps? Chaque jour ils sont moins nombreux. Chaque nuit plusieurs d’entre eux meurent de faim, ou bien sont blessés dans des effondrements, hun. Sue, il faut les aider!

    Lança-t-il en faisant abstraction du silence qui s’était installé dans la pièce tout entière. Chaque paire d’yeux s’étaient tournées vers l’orphelin qui, intimidé, s’était légèrement recroquevillé sur lui-même, toujours en silence. Deidara dévisagea Sue un moment, avant de baisser légèrement les yeux pour guetter la réaction de son frère. Sans rien ajouter, Dark observait le môme avec des yeux ronds, et Dei’ frémit en y découvrant une lueur qui, en toute autre situation, lui aurait fait bien plaisir. Mais à cet instant, cette lueur lui donna simplement un brusque dégoût. La peur.





Découvrez Various Artists!

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sue Mousy

avatar

Nombre de messages : 47
Élément : Air
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17
Rôle: Héritier Aozora
Affinités:

MessageSujet: Re: La panique [Part.1]   Jeu 26 Juin - 20:35

  • Une autre de ses journées à s’morfondre assis dans son trône à écouter les débats politique en tout genre. Hélas, n’était-ce pas là leur rôle en tant qu’héritiers Aozora? Bref, peu importe… Tout ça pour dire qu’assis dans leurs trônes, Dark et Sue écoutaient des personnes se plaindre sur certains points d’leur vie. Étant le plus mature des deux, Sue répondait aux mutants par des « Nous y verrons; Je ferai en sorte que ça s’améliore; oui, je comprends ». Bref, tout pour calmer le peuple! Un marchant était même venu dans l’espoir de marier sa fille à Dark. Sue avait retint un fou rire et avait lancé un regard à son frangin qui semblait plutôt étonné et fatigué de ce genre de commentaires. Le grand blond avait sourit au marchand et avait tout simplement répondu : « Eh bien, Dark ira surement faire un tour au village très bientôt! Peut-être rencontrera-t-il votre fille par pure hasard! ». Le marchand était partit heureux comme tout! Bref, presque rendu à la fin de cette longue et pénible journée ennuyante, Dark et Sue furent encore plus étonnés que dans toute leur journée. Levant les yeux pour savoir ce qui avait claqué ainsi, croyant qu’un marchant venait d’entrer avec quelques poulets. Sue fut bien étonné de voir ce cher Deidara. Le même que quelques années plutôt, il avait faillit tuer lors d’une bagarre d’adolescent! Bien qu’il ne soit pas un meurtrier, Sue, au plus jeune âge, était non seulement plus rebel que son frangin mais encore plus bagarreur et sans pitié. Bien sur, avec les années, tout cela avait bien changé et heureusement pour Dei, Sue était devenue plus mature et beaucoup moins bagarreur qu’à l’époque ou ils se moquaient continuellement de son « handicap » physique. Le poulet qui se trouvait devant lui venait de déposer par terre, une créature étrangement épeurante. Après son long discours, Sue lança un regard intrigué à Dark et reposa son regard sur la « chose ». Avec un soupire, l’héritier Aozora se leva de son trône et regarda la foule ou les voies commençaient à s’élever.

    Ce sont des monstres! Ils sont répugnants! L’un d’eux bouffé mon troupeau de mouton! Ils rôdent la nuit dans mes champs et mange mes cultivassions! Il faut les exterminer!

    Hurlait la foule en s’approchant du petit. Sue leva sa main dans les airs autoritairement et les bruits cessèrent. Il dévisagea un instant la créature qui se trouvait à ses pieds et reposa son regard sur Deidara. Il n’avait pas le choix, il devait prendre une décision et si tout ce que lui disait son peuple était vrai, les Datsurou n’étaient que des bêtes sanguinaires et démoniaques.

    Tu as osé emmener une telle créature ici!

    Hurla Sue de sa voie grave et d’un ton sec ne laissant pas place à une réplique. Soudainement, dans la foule, une petite fille possédant des ailes s’approcha de Sue et s’inclina en signe de révérence.

    Mon seigneur, j’ai retrouvé le cadavre de mon chien, dévoré par une créature, sur le sol, des traces de pas menant directement au territoire des Datsurou…

    Annonça-t-elle de sa petite voie étranglée par le chagrin. Le mécontentement de la foule se fit à nouveau entendre et Sue fronça les sourcils en regardant son frère.

    Silence!

    Ordonna-t-il alors que dans sa tête, tout semblait se mélanger. Sue retourna s’asseoir sous le regard de la foule et échangea quelques paroles avec Dark. Après un moment, il se releva et toisa Deidara du regard.

    Si tout ce que vous nous dites est vrai, ces créatures doivent disparaître de la Nouvelle-Terre!

    Dit-il en s’adressant au peuple dans la grande salle. Le regard de Sue revint alors en direction de Deidara.

    Que la nouvelle court dans tous les villages que la guerre est déclarée entre le clan Aozora et les créatures Datsurou et que les combattants se fassent nombreux!

    Annonça-t-il d’une voie forte et résonnante. Le peuple acclama cette nouvelle avec bonheur et cris de joie. Mousy retourna s’asseoir près de son frère, laissant la foule à ses « houras ».

    Rassemble tout les hommes que tu peux Dark, et va demander alliance entre les Aozora et les Ten’ka. Les autres clans nous suivrons surement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deidara
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 25
Élément : Air
Date d'inscription : 02/05/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage:
Rôle:
Affinités:

MessageSujet: Re: La panique [Part.1]   Jeu 26 Juin - 21:15

  • Il sentait les pulsations de son cœur à ses tempes. Ses griffes s’enfonçaient inconsciemment dans ses paumes, et de longs filets ensanglantés coulaient le long de ses doigts. Qu’est-ce que tous ces commentaires? C’était tout à fait absurde! La terre des oubliés était à au moins cinq jours de voyages au vol. À pied, c’la équivalait à deux semaines. Deux semaines pour venir tuer une saloperie de chien? Et aucune gamine au monde ne pourrait parcourir ce chemin à pied juste pour suivre des traces, puis revenir sans qu’on la déclare disparue. D’ailleurs, une gamine de cet âge ne serait pas revenue vivante d’une telle escapade. Les prédateurs étaient beaucoup, beaucoup trop nombreux. Et ils passaient du petit loup au dragon bicolore, invisible en plein vol pour son ventre bleu, et invisible sur terre grâce à son dos brun. De toute manière, les Datsurou ne chassaient pas. Quand ils pouvaient débusquer une proie, ils l’abattaient, mais ils ne quittaient pas leurs terres pour le faire. Ils se nourrissaient principalement des produits de l’agriculture, s’qui expliquait leur faible constitution. Faisant les plus grands efforts pour contrôler sa colère, Deidara releva les yeux.

    -Sue, leur territoire est beaucoup trop éloigné pour qu’ils viennent jusqu’ici pour chasser, hn. Ils sont pacifiques et ne demandent qu’à être reconnu, peu importe leur apparence, ils sont humains! Tu ne peux pas les exterminer comme de la vermine !

    L’orphelin s’était relevé et, terrifié par tous les regards haineux qui s’étaient tournés vers lui. Il boitilla jusqu’au blond et s’appuya contre sa jambe en tremblant, ses grands yeux relevés vers Sue d’un air implorant. Deidara le pris de nouveau dans ses bras, en premier lieu pour calmer ceux qui pourraient avoir l’envi d’attaquer le gamin, et ensuite pour se calmer lui-même. Les bras ainsi occupés, il serait moins porté à écraser son poing dans la tronche de Sue.

    - Retires cet ordre, Sue, hun. Ils ne veulent pas la guerre, ils en ont assez de souffrir. Tout ce qu’ils veulent, c’est un peu d’aide, hm… Ils veulent vivre et rien de plus!!


  • Il surveillait chaque mouvement, chaque coup d’œil, chaque réaction. Comment une telle chose pouvait-elle exister? Il n’en avait jamais vue de semblables. Mais cet enfant ne lui inspirait pas confiance. Pire, il sentait ses plumes trembler, rien qu’en croisant le regard de l’orphelin. Il ne semblait pas bien dangereux, mais ces crocs, ces griffes… Cette chose, version adulte, ferait certainement un prédateur redoutable. Doté de tous les attributs d’un prédateur naturel, il possédait sans doute aussi une certaine intelligence humaine. Force et logique combinée. Dark se releva lentement et attrapa Sue par le collet, pour le tirer en arrière, où ils discutèrent un instant. Puis, les ordres furent données, et Dark revint à sa position initiale, lançant un regard méfiant au banni et à son protéger. Le blond s’était remis à protester, et Dark commençait à craindre que la situation dégénère. Surtout en connaissant le caractère bien trempé de son frère. Sue répondrait probablement à une provocation. L’instant n’était pas à la bagarre. Le corbeau s’avança donc près de la foule en l’observant attentivement.

    -Toi, toi et toi. Vous m’accompagnerez chez les fils du feu.

    Puis il se tourna vers Sue, lui adressant un regard légèrement soucieux.

    -Rien n’indique qu’ils nous croiront. Il faudrait être en mesure de les convaincre.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sue Mousy

avatar

Nombre de messages : 47
Élément : Air
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17
Rôle: Héritier Aozora
Affinités:

MessageSujet: Re: La panique [Part.1]   Jeu 26 Juin - 21:33

  • Sue écouta à moitié les paroles de Deidara. Le grand blond était bien trop perdu pour écouter l’poulet. L’héritier regarda Dark qui avait l’air soucieux que les Ten’ka ne le croient pas. Sue pouvait comprendre l’inquiétude de son frère. Les Ten’ka étaient des mutants dotés d’une force inimaginable juste à cause du don pour contrôler le feu que la plupart avaient. Bref, réfléchissant le plus vite qu’il pouvait, le regard de Sue se posa sur l’enfant démoniaque que tenait Deidara entre ses griffes hideuses. Il regarda à nouveau son frangin.

    Prend l’goss avec toi!

    Dit-il avant d’ordonner aux gardes de s’occuper de retenir Deidara pour que Dark puisse partir avec la créature aux cornes. Les gardes arrivèrent donc et immobilisèrent Deidara qui se débattait de toutes ses forces. La foule dans la salle hurlait toujours sa joie d’entrer en guerre contre les Datsurou. Du côté de Dark et Sue, c’était bien le contraire! Leur père leur avait toujours montré à accepter tout le monde tel qu’ils étaient. Hélas, tout ceci était allé bien trop loin et Sue était persuadé que son père aurait fait la même chose. La décision qu’il venait de prendre n’avait pas été des plus faciles mais selon Dark, Sue et leur peuple, c’était la meilleure à prendre!

    Qu’on pende le poulet!

    Hurla alors un homme du peuple. Ce dernier commença à hurler la même chose s’en cesse. Sue se leva de son siège, les sourcils froncés et l’air dégouté,

    Ça suffit!

    Hurla-t-il en clamant le silence du peuple. Son regard se posa à nouveau sur Deidara qui se débattait toujours.

    Tu en as assez fait ainsi je crois Deidara… Tu ferais mieux de partir chez toi, ce n’est plus ton problème ici!

    Lui dit Sue simplement en allant se rasseoir l’air songeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deidara
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 18
Age : 25
Élément : Air
Date d'inscription : 02/05/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage:
Rôle:
Affinités:

MessageSujet: Re: La panique [Part.1]   Jeu 26 Juin - 21:55

  • L’ordre lui fit l’effet d’une chaudière d’eau glacée balancée en pleine tronche. Il se mit aussitôt à reculer, serrant l’orphelin dans ses bras et écrasant violement le pieds du premier garde qui l’approcha. Les griffes émergeant de ses serres laissant de longues traces sur la jambe du garde, ce dernier se recula vivement. Mais deux autres avaient eu le temps de l’attraper, chacun par un bras, qu’ils tordirent sans douceur dans son dos, bloquant ses ailes du même coup. Il frissonna d’horreur quand Dark lui arracha le môme des mains, et se mit à piétiner furieusement, activant le muscle de l’articulation de ses ailes, s’en servant comme levier pour essayer de se libérer, sans que c’la fonctionne.

    -Non! Sue tu fais une erreur, ces gens ne vous veulent aucun mal! Ils sont inoffensifs! RENDEZ-LE MOI!!

    Hurla-t-il en voyant Dark s’éloigner avec les trois gardes sélectionnés. Sans se soucier de la foule qui réclamait sa pendaison, il se remit à tirer sur ses bras. L’un des gardes s’occupa d’les immobiliser tous les deux, alors qu’l’autre avait entouré son cou d’un bras et ses ailes de l’autre. Les paroles de Sue ne le firent même pas réagir. C’est à peine si il les entendait. Il n’pensait plus qu’à forcer ces deux tas de muscles à lâcher prise pour partir à la poursuite de Dark. Non, rectification. Il attendait simplement d’pouvoir aller faire couler le sang de l’héritier en chef, avant d’partir à la poursuite de son petit frère.


  • Malgré le dégoût qui l’habitait, Dark se dirigea lentement vers le banni et, dès qu’il fut occupé par les deux gardes, attrapa le gamin par les aisselles et l’extirpa des griffes de Deidara. Ceci ayant pour effet de raviver la fureur du bâtard, le plus jeune des frères se détourna et s’éloigna rapidement avec les trois gardes. Tous trois s’envolèrent aussitôt, filant vers le territoire des fils du feu. Les courtes griffes du gamin s’enfonçaient légèrement dans ses épaules, et le corps de l’orphelin était secoué de violents tremblements. Dark se tourna vers l’un des gardes et le lui confia. Lui, il était pas habitué à de telles prises d’otage et, malgré le dégoût éprouvé, il ne pouvait s’empêcher de ressentir un peu d’pitié. Hors, s’n’était ni le temps ni l’endroit de s’attendrir devant un rejeton d’monstre.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sue Mousy

avatar

Nombre de messages : 47
Élément : Air
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 17
Rôle: Héritier Aozora
Affinités:

MessageSujet: Re: La panique [Part.1]   Jeu 26 Juin - 22:06

  • Sue regarda son frangin partir et voyant que Deidara ne se calmait point, ordonna aux gardes de le retenir encore. Bref, il fit sortir les gens de la salle en leur informant qu’il allait leur faire part demain de la décision des Ten’ka et que ce soir, ils pouvaient dormir en paix.
    Bref, Sue tentait de garder le village calme et sans peur. Surtout d’vant la scène du poulet qui tentait de s’enfuir. Deidara avait surement des idées meurtrières derrière la tête, seulement, Sue ne s’en faisait pas. Comme la dernière fois, il le mettrait chaos et risquerait de le tuer. Seulement, son père n’interviendrait pas cette fois-ci…Et Dark serait surement plutôt émerveillé par la scène et ne réagirait pas plus. Le grand blond attendait, impatiemment le retour de Dark pour savoir ainsi le véridique des fils du feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La panique [Part.1]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La panique [Part.1]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» New-York pour nos 25 ans/départ jeudi soir/YES!!!
» Clés de départ et d'arrivée
» meilleur moyen pour revenir au point de départ
» Je reviens toujours au point de départ
» Résiliation forfait pour départ a l'etranger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The World after :: Terres libres :: La montagne :: Les grottes-
Sauter vers: